Vos objectifs sont-ils SMARTER ?

« J’ai pourtant la volonté et la capacité d’atteindre mes objectifs, mais … »

business-19148_640

« Bonjour Joanna, c’est *Josée, je t’appelle, car je n’arrive plus à maintenir mon programme d’entrainement. Depuis les six derniers mois, je m’étais promis d’aller au gym cinq fois par semaine, tous les matins entre 7h et 8h30 avant d’aller travailler. Depuis presque un mois, je n’ai plus la motivation d’y aller. Je crois que je ne suis TOUT SIMPLEMENT pas une femme sportive! »

Combien de fois avez-vous entendu ce genre de commentaires dans votre entourage ?

Pour ma part, en entendant Josée, vous pouvez vous imaginer que la kinésiologue en moi a quelque peu sursauté à cette conclusion hâtive. Après mûre réflexion, Josée et moi avons convenu que l’association entre sa capacité et volonté à maintenir son objectif et son identité de femme sportive n’était en aucun cas liée. Je vous explique pourquoi.

Chaque année, plusieurs m’approchent pour les accompagner à atteindre leur objectif personnel et professionnel. Comme Josée, certains utilisent la méthode SMART. Cette dernière est une des méthodes bien popularisées permettant de définir nos objectifs à nos capacités. Concrètement, l’acronyme « SMART » correspond aux caractéristiques d’un bon objectif, c’est-à-dire :

Spécifique : simple à comprendre et précis;

Mesurable : comporte des indicateurs de progression;

Acceptable : motivant et positif;

Réaliste : défi atteignable;

Temporel : défini dans un temps précis.

Avez-vous déjà utilisé cette démarche ?

Si oui, parfait. Ce qui suit pourrait vous intriguer à aller un pas plus loin vers une démarche mieux taillée sur mesure pour vous. Sinon, aucun problème! Vous serez guidés vers une démarche de réflexion plus précise qui vous sera utile lors de l’établissement de vos prochains objectifs.

À la base, rappelons-nous que la méthode SMART permet de rendre accessible un rêve ou un idéal en l’ancrant dans la réalité de celui qui le vise. Bien que cette méthode constitue un excellent point de départ pour établir ses objectifs, il se peut que certains éléments autres que la volonté et la capacité personnelle viennent influencer notre démarche, sans que nous nous en rendions compte comme ce fut le cas pour Josée.

La méthode SMARTER

Je vous propose d’approfondir la réflexion avec la méthode SMARTER. En plus d’intégrer les éléments clés du SMART, celle-ci incorpore deux nouveaux éléments: l’Écologie et le côté Révisable de notre objectif.

Que veut dire Écologie ?

Il est ici question de notre écologie interne (l’équilibre avec notre soi intérieur) et de notre écologie externe (l’environnement extérieur qui nous entoure). Lors de notre réflexion, nous pouvons nous demander s’il existe un inconvénient pour soi et un inconvénient pour notre environnement de poursuivre et atteindre cet objectif. À travers ces questions, il est possible de déterminer si notre objectif est en cohérence avec des bénéfices secondaires potentiels pour soi et notre environnement. Dans l’exemple de Josée, l’écologie interne peut se traduire par une question telle que:

« Est-ce que je perçois un inconvénient à me lever à 5h30 tous les matins ? »

Pour l’écologie externe, Josée peut se demander :

« Est-ce qu’il existe des inconvénients pour ma famille d’avoir ce rythme de vie ?».

Eh bien en creusant plus loin avec Josée, nous avons découvert qu’elle n’avait aucune difficulté à se lever tôt. Par contre, elle s’est rendu compte que ses amies lui reprochaient souvent de ne plus avoir de temps, en semaine, pour les voir en raison de son nouvel horaire très chargé. Au fil du temps, il s’est donc créé un sentiment d’isolement et une perte de motivation. En oubliant de considérer les enjeux sur sa vie sociale, Josée a créé une fausse association entre sa capacité de s’entrainer seule le matin et le fait d’être une femme sportive.

Que veut dire Révisable ?

Il est bénéfique de s’accorder le droit de réviser notre objectif au fil du temps pour s’arrimer avec notre réalité quotidienne (parfois bien changeante n’est-ce pas ?). Notre objectif n’est pas coulé dans le béton! Pouvoir réviser son objectif, c’est se laisser la chance d’être flexible et de respecter ce que nous envoient comme signaux notre tête et notre cœur. Tout est une question de perception de ce qui est juste pour soi à un moment clé. Dans l’exemple de Josée, comme elle commençait un tout nouveau programme avec un nouvel horaire, nous avons convenu de lui trouver d’autres activités sportives qu’elle aimait tout autant (exemple : la marche sportive). Ainsi, la semaine, elle pourra en faire en compagnie de ses amies, en remplacement d’un entraînement matinal. Ceci lui a permis d’assurer le maintien de sa vie sociale en semaine puisqu’aucune de ses amies n’était disposée à s’entrainer le matin avec elle.

Gardez en mémoire que ce n’est pas toujours notre capacité ou notre volonté à atteindre notre objectif qui nous bloque, mais plutôt les impacts de notre démarche sur notre écologie interne et externe, en plus de la flexibilité que nous nous accordons face à l’objectif. Bien évidemment, qui dit objectif dit gestion du temps. J’ai évidemment plusieurs autres secrets à vous  partager… À suivre dans mes prochains articles! 😉

Alors, que diriez-vous d’être SMARTER désormais ? 

 

*Nom fictif

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s