Comment vivre sainement et sereinement le retour à la routine selon l’Ayurveda

« La routine structure. La routine ouvre une perspective. La perspective ouvre un horizon. Et quand on regarde l’horizon, on se sent plus calme. »

Peter James, Comme une tombe, 2005

L’automne. La rentrée. La routine. Le repli sur soi.

Saison où la nature semble être en deuil, saison de ralentissement. C’est la fin de l’été, le moment où l’effervescence est à son apogée, comme pour capter désespérément les derniers soubresauts de folie et de légèreté avant que s’abatte sur nous la chape de la mélancolie, inévitable avec les odeurs automnales qui s’éveillent doucement de la terre au mois de septembre.

Dans cette course folle contre l’inéluctable, il peut être facile de s’épuiser et de tomber dans le déni de nos besoins qu’amène ce changement de saison. Parce qu’avec l’automne vient aussi le retour à la routine. Boum. C’est dit. Ce mot, ze mot, si redouté par certains parce qu’il éveille de primitifs instincts de rebuffade et un renvoi direct au mitigé métro-boulot-dodo… Est-ce votre cas ?

Faites-vous partie de ceux qui appréhendent la routine parce qu’elle leur impose de retrouver un rythme moins effréné et leur rappelle le jour de la marmotte ?

Pour le plaisir, je suis allée voir, dans Antidotela définition de « routine »  :

« Habitude prise d’agir ou de penser toujours de la même manière » ou « Ensemble d’actions répétitives et monotones »…

Quand même le dictionnaire est contre nous… c’est dire à quel point l’aversion pour la routine est profondément ancrée socialement!

Comment, dans ce cas, aborder sainement et sereinement le retour à la routine ?

Peut-être qu’une des façons de l’apprivoiser réside dans le fait de comprendre en quoi la routine peut être bénéfique pour nous, plutôt que de n’en voir que les aspects négatifs. Et en cela, l’Ayurveda peut s’avérer être un allié fort utile!

L’automne est une saison de transition. Elle permet de faire le pont entre le faste de l’été et la période de dormance hivernale. L’automne est aussi la saison où le dosha Vata est déséquilibré et risque de se retrouver en excès.

Ça mange quoi en automne, tout ça ?

Disons simplement que le dosha Vata est caractérisé par le vent, le froid et le manque d’enracinement.

Encore plus concret ?

Problèmes de digestion;

Douleurs articulaires;

Avoir toujours froid;

Nervosité;

Fatigue;

Anxiété;

Avoir l’impression de ne pas être à sa place;

Peurs (ex: ne pas se sentir « groundé »…).

Ça vous dit quelque chose ?

Alors, pour mettre toutes les chances de notre côté pour vivre un bel automne où on ne se sentira pas tiraillé entre notre désir de faire et notre besoin de nous poser et où on ne sera pas aux prises avec les symptômes énumérés ci-dessus, il importe de diminuer doucement le mouvement, de prendre son temps et de simplifier notre quotidien en entretenant… une routine de vie simple!

Que dit l’Ayurveda de la routine ?

L’idée principale est de rester au chaud, hydraté et enraciné.

La régularité :

Prendre ses repas à heures fixes, se coucher à la même heure, idéalement avant 22 h et se lever à la même heure, idéalement entre 6 h et 7 h.

La préservation de la chaleur du corps :

On suggère de se faire au réveil un massage de tout le corps à l’huile de sésame chauffée (dans un petit bain-marie, c’est l’idéal) avant de prendre une douche. De cette façon, la chaleur du corps sera préservée.

La nourriture que l’on consomme devrait être fraîchement cuite, par exemple du gruau chaud et humide le matin plutôt que des céréales froides.

Afin d’apaiser Vata, il convient également de consommer régulièrement de l’eau chaude et de la tisane. Rien de froid ne doit être ingéré par votre organisme. Vous ferez ainsi le plein de chaleur et serez beaucoup moins affecté par la température extérieure qui chute en automne.

La circulation de l’énergie :

Intégrez à votre horaire une pratique régulière de yoga ou prenez l’habitude d’aller faire une promenade à heure fixe, afin de permettre à l’énergie de se mettre en mouvement dans votre corps. Intégrez également des exercices de respiration.

Les rituels

Une bonne façon d’intégrer une routine dans le plaisir est de se créer des rituels. Ils constituent un moment privilégié avec soi-même et rendent la routine agréable et douce.

Exemple d’un rituel de coucher : débrancher les appareils électroniques, se plonger dans un bain chaud, puis se préparer un lait d’or que l’on boit avant d’aller au lit, en silence, éclairé de chandelles, afin de permettre à l’esprit de se calmer et de se préparer au sommeil.

Il ne s’agit donc pas d’adopter « une » routine, mais VOTRE routine. Une routine avec laquelle vous vous sentez bien, où vous vous reconnaissez et qui vous permet de vous apaiser.

L’Ayurveda, ou toute autre approche, pourra proposer autant de solutions qu’il voudra pour votre santé, si vous ne vous sentez pas à l’aise avec ce qui est proposé, cela ne vous rendra pas service.

Cela dit, adopter une routine ne se fait pas non plus en claquant des doigts. Qui dit routine, dit constance, dit persévérance. Ah. Ça aussi, ça vous dit quelque chose ? Ces bonnes résolutions que l’on ne manque pas de prendre quelques fois dans l’année (souvent autour du mois d’avril) pour se remettre en forme… Et qui tombent à plat, faute de discipline…

Le fait d’instaurer une routine et de s’y tenir, ça sert aussi à ça : à pratiquer la constance! Je crois qu’une façon d’y arriver efficacement est de ne pas avoir le sentiment de se l’imposer, mais plutôt d’avoir le sentiment qu’elle se fait naturellement. La différence ne provient donc pas tant des éléments extérieurs, mais plutôt de votre approche face à la routine, de votre façon de la percevoir.

En choisissant d’intégrer d’abord à votre routine des éléments qui vous sont agréables, vous serez en mesure de les apprécier et de commencer à ressentir les bienfaits de celle-ci sur votre vie.

Je vous invite donc à explorer votre propre routine, tout en douceur, en ajoutant un élément à la fois et à vous y tenir…

Pour un automne agréablement routinier!

 

C’est ta vie est aussi sur Facebook, on t’attend! 😉

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s