Je me donne le droit de me tromper

Tsé le genre de semaine poche qu’on peut avoir l’automne avec de la grosse pluie, des nuages, du temps gris… C’est évident que ça affecte le mood. Je sais pas pour vous, mais moi, je suis du genre à être en quasi-dépression quand ce temps de l’année arrive. Surtout le mois de novembre, c’est de loin le PIRE. La motivation est à zéro, même moins mille. J’ai comme perdu le cap; je sais pu trop où je m’en vais. Je me laisse tomber, petit à petit…

Au printemps, j’étais super motivée! Je me visualisais avec un beau corps en santé, me voyant dévorer mes shakes au chocolat avec passion, passant des soirées à aller au gym, jouer au tennis, écouter ma musique qui me motive (du gros beat la gang)… Finalement, c’est pas ça pantoute qui s’est passé. J’ai mangé de la crème glacée assez régulièrement, j’ai trop regardé la tivi et j’ai négligé mon horaire d’entraînement que je m’étais fixé. Je me suis éloignée de mes objectifs, ce qui est le plus important!

C’est drôle comme l’humain a cette capacité d’oublier rapidement (rires). Le jour d’avant, j’ai une rage. BOOM! Je cède et je vais me prendre deux hots dogs chez Valentine. Je les mange, je me sens coupable… et je me dis que le lendemain je commence POUR VRAI. Je me sens super motivée. Le lendemain arrive, j’ai faim. Je me dis que j’ai le droit de me gâter… en oubliant que je me suis déjà gâtée la veille! Je me répète encore et encore que je vais me reprendre, que tout va bien aller. Et finalement la roue tourne, comme d’habitude quoi.

C’est comme si j’attendais après quelque chose. Comme si la vie allait m’envoyer un signe pour me dire GO, c’est le temps! Comme si j’allais avoir une illumination, un déclic… qui finalement n’arrivera jamais. C’est à moi et moi seule de mettre les efforts nécessaires. Je me suis donc remise à développer mes propres trucs personnels et je me suis acheté un bel agenda sur Amazon avec des citrons et des fleurs (magnifique, pour vrai!). Je vais y inscrire mes horaires d’entraînement, mes objectifs (most importantly) et des belles citations pour m’aider.

Je me donne le droit

La vie, c’est une montagne russe parfois. On perd le cap, puis on le retrouve. J’y ai beaucoup réfléchi et j’ai décidé que je me donne le droit de me tromper. Je me donne le droit de ne pas être à 100%, 100% du temps. Et je crois qu’en acceptant tout ça, je vois plutôt mes erreurs comme un apprentissage et comme une motivation à faire encore mieux la prochaine fois.

Ayons confiance en nous. Gardons en tête que nous sommes des humains imparfaits, et c’est parfait comme ça! Je me donne le droit de me tromper.

2 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s