L’Halloween : Entre frayeurs et petites douceurs !

L’automne est une saison ensorcelante; les feuilles s’enflamment puis s’affalent, tapissant le sol de leur cadavre qui craque à notre passage. Puis, comme par enchantement, la noirceur se répand. Les rues sont désertiques; il y règne une ambiance de mort  revêtant quelque chose de prophétique – il se trame quelque chose c’est sûr…

Soudain apparaissent pierres tombales, squelettes désarticulés et zombies en putréfaction. Nous courrons alors vers les magasins afin de nous armer non pas de fusils et de fourches, mais de bonbons et de décorations bon marché.

Eh oui, c’est l’Halloween ! Il s’agit de la seule journée de l’année où nous pouvons nous vêtir de la façon la plus saugrenue sans nous faire arrêter par la police.

Parlant de costumes, il existe deux camps chez les déguisés : ceux qui s’y prennent des mois à l’avance pour épater la galerie et les autres qui ramassent tout se qui leur tombe sous la main pour réaliser une création de dernières minutes.

Ah oui ! Il demeure une catégorie distincte, la mienne : celle de ceux qui n’ont ni le talent ni l’inventivité pour rivaliser avec le reste de la bande. J’ai quelques souvenirs de déguisements plus ou moins réussis qui m’ont valu d’être la risée de mon cercle d’amis — les enfants peuvent parfois être cruels. À ce jour, je ne fréquente pas les partys d’Halloween.

Petit aparté. Est-ce que quelqu’un peut m’expliquer pourquoi les accoutrements féminins sont aussi provocants : sexy infirmière, sexy policière, sexy comptable… mais où cela va-t-il s’arrêter ?

En réalité, la principale raison de tout cet engouement pour l’Halloween, c’est les bonbons, au grand damne des professeurs qui doivent composer avec une classe surexcitée qui mâche de la gomme balloune en cachette.

Ah ! Les fameux nananes (bonbecs pour les cousins) ! Tels de petits pirates, nous prenions d’assaut chaque maison en menaçant ses habitants de leur jouer un tour s’ils n’aboulaient pas leurs réserves. Il nous arrivait même parfois de devoir pousser la chansonnette… C’est fou tout ce que nous sommes prêts à faire pour avoir une simple dose de glucose! 

Mais le moment tant attendu était lorsque nous rentrions de notre tournée et que nous vidions nos taies afin d’admirer notre butin dans toute sa splendeur. Nous devions toujours négocier avec les parents pour déterminer le nombre de friandises auquel nous avions droit avant d’aller nous coucher.

Top 3 des meilleurs bonbons

1- Barres de chocolat

2- Sacs de chips

3- Jujubes qui collent dans les dents

Top 3 des pires bonbons

1- Popcorn dans un sac brun

2- Arachides en écales

3- Kiss (j’aime ça maintenant)

*** Mention spéciale aux brosses à dents… Il faut vraiment être rabat-joie! ***

On ne peut parler de l’Halloween sans mentionner l’UNICEF et les fameuses tirelires qu’on s’accrochait autour du cou. Est-ce que ça existe encore ? Si oui, est-ce que les gens donnent encore de la petite monnaie vu la disparition des cennes noires ? Acceptent-ils maintenant PayPal ? 😉

Halloween

Comment une fête célébrant l’horreur et le macabre a pu atteindre une telle popularité demeure un mystère. C’est à croire que nous avons besoin d’un exutoire; se glisser dans la peau d’un personnage, peu importe qu’il soit mignon ou repoussant, semble nous procurer un plaisir fou, et ce, à tout âge.

Alors qu’attendons-nous pour renouer avec notre enfant intérieur en nous costumant tout simplement ? Il n’est pas nécessaire de s’affubler d’un accoutrement farfelu pour s’imprégner de l’atmosphère; ouvrir la porte aux petits monstres demeure un retour instantané vers le passé!

maquillage

Voir ces marmots la bouille tartinée de maquillage, fiers comme des paons dans leur costume, nous rappelle quelque chose d’immuable…

La joie et le bonheur d’être en vie!

 

C’est ta vie est aussi sur Facebook, on t’attend! 😉

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s