Manquez-vous d’énergie ?

Nous voilà déjà en automne! Le soleil se couche plus tôt et les jours pluvieux sont plus nombreux. Il n’y a pas juste la luminosité qui diminue, notre niveau d’énergie aussi!

Un jour, j’ai lu un livre très intéressant : The power of full engagement: Managing energy, not time, is the key to high performance and personal renewal. À travers leurs écrits, les auteurs ont notamment décortiqué le concept d’énergie; grâce à cette lecture, j’ai regardé d’un autre œil non seulement ma façon de gérer la mienne, mais aussi d’orienter ma pratique professionnelle.

Tout d’abord, ils font référence à notre énergie totale. Celle-ci nous permet d’obtenir une meilleure performance et un engagement total dans ce que nous entreprenons. Elle est la somme de quatre composantes, soit l’énergie physique, mentale, émotionnelle et spirituelle.

Énergie totale =

énergie physique + énergie mentale + énergie émotionnelle + énergie spirituelle

L’énergie physique renvoie à ce que notre corps a besoin pour continuer d’être en bonne santé : alimentation, repos, activité physique, etc. En conservant une bonne énergie physique, nous développons et maintenons notre capacité à répondre de façon plus optimale aux exigences de nos activités quotidiennes.

Mon récent blogue sur l’insomnie est un exemple d’entrave à notre énergie physique.

Notre corps est un véhicule et nous devons entretenir le moteur et la carrosserie au fil des kilométrages pour éviter la rouille!

L’énergie mentale réfère à nos activités cérébrales donc à notre capacité de concentration, de mémoire, d’activité intellectuelle, etc. Par exemple, au niveau professionnel, nous dénotons depuis quelques années une augmentation de la charge de travail (l’intensification des tâches), une complexité des tâches à effectuer dans un délai restreint, une plus grande confusion entre le temps de travail et celui personnel en raison de la technologie, etc. Nous savons qu’un rythme effréné peut occasionner une plus grande fatigue mentale à la fin de la journée, surtout sans une bonne récupération et un détachement psychologique face à notre boulot (ex : rentrer chez soi et ne plus penser au travail).

L’énergie émotionnelle fait référence à notre savoir-être, à notre façon de gérer nos émotions et d’être en relation avec les autres (ex.: notre capacité d’intelligence émotionnelle). Lorsque nous présentons des difficultés à gérer nos émotions ou encore lorsqu’il y a présence de conflits récurrents dans notre entourage, notre énergie émotionnelle peut être drainée davantage.

En effet, une émotion négative peut générer un stress prolongé, voire permanent, ce qui surcharge notre système hormonal par une plus grande production d’hormone reliée au stress (le fameux cortisol vous dit quelque chose?).

L’énergie spirituelleEh oui, nous avons également une énergie spirituelle!

Voyez ce type d’énergie sous l’angle de la mission de vie personnelle qui motive nos actions. Cette sous-composante renvoie à des questions fondamentales telles que :

Quel est le sens que je donne à mes activités?

À quoi j’aspire profondément et qui est plus grand que moi (ou que mes intérêts personnels à court terme)?

Il est essentiel de s’attarder à notre énergie spirituelle. Pourquoi ? Sachez que l’être humain a besoin de sens dans sa vie et dans les actions qu’il mène. Le stress peut se transformer en détresse si rien ne vient donner un sens à ce que nous accomplissons au quotidien.

L’interdépendance entre ces 4 composantes maximise notre potentiel d’atteindre efficacement nos objectifs.

Une fuite dans l’énergie physique peut influencer par la suite notre niveau d’énergie mentale; une fuite dans notre énergie spirituelle (ex.: manque de sens) peut créer une baisse de notre énergie émotionnelle et ainsi de suite. Parfois, les fuites sont évidentes; parfois, elles sont beaucoup plus subtiles.

C’est pour cela que structurer notre réflexion selon ces quatre composantes peut être aidant pour cibler une façon plus adéquate de rehausser notre niveau d’énergie.

Lorsque nous ressentons une baisse d’énergie, réfléchir, analyser et comprendre nos quatre types d’énergie est une façon très  intéressante de réaliser une introspection. On peut alors se demander : D’où provient la fuite ?

Voilà qui fait le tour des éléments qui composent VOTRE énergie totale. En espérant que quelques éléments aient résonné à l’intérieur de vous.

Bien que je ne vous souhaite aucunement une baisse d’énergie, j’espère sincèrement que si elle survient, vous serez en mesure de trouver d’où provient la fuite!

*** Svp, consultez un professionnel de la santé si vous en sentez le besoin ou si la situation vous préoccupe. ***

Vitalement vôtre,

Joanna

 

 

Référence: The power of full engagement: Managing energy, not time, is the key to high performance and personal renewal. Simon and Schuster. Loehr, J., Loehr, J. E., & Schwartz, T. (2005).

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s