La méditation Qi Gong : Installez-vous confortablement et prenez votre santé en main!

Se prendre en main ou se laisser aller ? Là est la question, n’est-ce pas? Après tout, pourquoi ne pas tout simplement faire fi de nos limites physiques et mentales et s’adonner à l’excès ? One life, right?

Quoiqu’étant très tentant, rouler à tombeau ouvert comme un demeuré ne fonctionne pas pour certains… comme moi, entre autres! Ayant à négocier au quotidien avec la sarcoïdose et la myasthénie grave, deux maladies auto-immunes, je dois admettre que mon parcours est sensiblement différent des gens de mon entourage. Je me dois d’être au diapason de ce qui se passe dans mon corps.

Fort heureusement, à tout problème existe sa solution! La découverte du Qi Gong, une forme de méditation à caractère médical, a radicalement et positivement transformé mon séjour ici-bas sur terre. Le Qi Gong m’énergise et me permet de mener une existence relativement confortable. En outre, il m’éveille et m’amène aussi à cultiver l’humilité, la bonté, la compassion et l’empathie! Quoi demander de plus ? Pour dire vrai, je crois fermement que mes défis d’ordre médical ont donné un spin positif à mon existence!

Le Qi Gong se définit ainsi :

  • Le Qi représente le flux énergétique qui nourrit le corps et qui lui permet de rester en santé.
  • Le Gong représente l’exercice et le travail demandés pour faire circuler le Qi.
  • Le Qi Gong est l’exercice relatif à la maitrise de l’énergie vitale.
  • Le Qi Gong permet d’effectuer le lien entre l’esprit, la respiration et l’énergie vitale du corps.
  • Le Qi Gong permet le relâchement des tensions mentales et physiques du corps.
  • Le Qi Gong permet la régularisation et l’allongement du souffle.

4 types de respiration à explorer pour pratiquer le Qi Gong

Respiration 1 – La respiration de type Yin de base

  1. Inspirer lentement
  2. Retenir sa respiration pour quelques secondes (+/- 5 secondes)
  3. Expirer lentement

Respiration 2 – La respiration de type Yang de base

  1. Inspirer lentement
  2. Expirer lentement
  3. Retenir sa respiration pour quelques secondes (+/- 5 secondes)

Respiration 3 – La respiration de type Yin plus complexe

  1. Inspirer lentement
  2. Retenir sa respiration pour quelques secondes (+/- 5 secondes)
  3. Inspirer lentement à nouveau (sans expirer)
  4. Expirer lentement

Respiration 4 – La respiration de type Yang plus complexe

  1. Inspirer lentement
  2. Expirer lentement
  3. Retenir sa respiration pour quelques secondes (+/- 5 secondes)
  4. Expirer lentement à nouveau (sans inspirer)

En vue de jeter les bases d’une routine saine et solide, je vous encourage à initier votre pratique en travaillant seulement deux respirations par jour. Méditer 10 minutes au quotidien serait un excellent point de départ!

Proposition de combinaisons respiratoires

  • Débuter avec la respiration # 1 (5 min) et terminer avec la respiration # 2 (5 min)

Ou

  • Débuter avec la respiration # 3 (5 min) et terminer avec la respiration # 4 (5 min.)

À noter que le Yin et le Yang représentent l’interaction de deux énergies opposées. La combinaison de ces deux forces est responsable de tout ce qui se produit dans notre merveilleux monde.

4 aspects nécessaires à connaitre pour pratiquer le Qi Gong

1- Choisir l’environnement parfait

Idéalement, il est recommandé de pratiquer loin d’appareils électroniques et, si possible, dans la nature. Une pièce intérieure bien éclairée et ventilée adéquatement peut néanmoins faire l’affaire.

2- Choisir les vêtements appropriés

Il va sans dire que le port de vêtements souples et confortables permet de se sentir à l’aise lors de la pratique.

3- Choisir la position corporelle idéale pour soi

Il est possible de pratiquer le Qi Gong en s’assoyant, en s’allongeant ou en restant debout tout en gardant les genoux légèrement fléchis. Peu importe la position choisie, il est aussi important de placer en tout temps ses deux mains autour du nombril en vue d’y former un cercle. En bout de ligne, il suffit tout simplement de trouver la position qui vous convient le mieux. Les gens aux prises avec des maux de dos aiment bien s’allonger sur une surface plane lorsqu’ils pratiquent.

4- Choisir un temps idéal de pratique dans la journée

Le temps que vous choisissez pour pratiquer importe peu. Que ce soit le matin, l’après-midi ou en soirée, ce qui compte c’est d’établir une routine quotidienne. Pour ce qui est de moi, le matin me convient parfaitement. C’est le tremplin idéal dont j’ai besoin pour lancer ma journée.

Au final, je vous recommande de garder votre pratique très simple. Amusez-vous avec votre respiration. Tant et aussi longtemps que vous vous concentrez sur votre respiration, vous calmez votre esprit et vous permettez la libre circulation de votre énergie vitale à l’intérieur de votre corps. La pratique des quatre respirations abordées dans cet article constitue la pierre angulaire de votre réussite.

Je réalise que cet article n’effleure que la surface du sujet. Pour accéder à de plus amples informations relatives à la méditation Qi Gong, je vous encourage fortement à consulter le site web du Dr Steven Aung. Aussi, il est possible de me contacter en tout temps si vous avez besoin de clarifications vis-à-vis cette forme de méditation.

Installez-vous confortablement et prenez votre santé en main!

Avec Metta 😊

Denis Bonsaint

 

2 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s