Philanthropie : Comment savoir si notre don ou bénévolat va faire une réelle différence ?

La période précédant les festivités de fin d’année est le meilleur moment pour constater la générosité des personnes et des entreprises: dons à des campagnes de financement, collecte de denrées non périssables, bénévolat, participation à un événement-bénéfice, tirages… Les études l’ont montré : en étant généreux, nous sécrétons de l’endorphine, l’hormone du bonheur. En donnant à quelqu’un qui en a besoin, nous nous sentons utiles.

Devant les nombreuses possibilités d’engagement, j’ai longtemps été tiraillée entre la volonté de pouvoir aider tout le monde ou soutenir de manière significative une cause.

Afin d’y voir plus clair, je me suis interrogée au niveau de mes valeurs et je me suis posé la question suivante : qu’est-ce qui est vraiment important pour moi ? Si je devais à mon tour me retrouver dans une situation plus délicate, de quoi aurais-je vraiment besoin ? Cela m’a permis d’identifier rapidement que manger à ma faim et me faire plaisir avec de la nourriture de qualité était vraiment très important pour moi. J’ai donc décidé de limiter mon soutien à deux causes qui contribuent soit à assurer l’accès à des denrées alimentaires, soit à protéger l’environnement pour nous permettre de préserver leur qualité : la sécurité alimentaire et la protection de l’environnement.

Je me suis ensuite demandé comment je pourrais m’assurer que mon don soit le plus utile possible. J’ai alors décidé de choisir des organisations qui avaient des actions locales, à Montréal ou ailleurs au Québec, et qui avaient démontré de saines pratiques de gestion. Pour cette partie, il est vrai que mon expérience de travail passée auprès d’un bailleur de fonds m’a permis d’aiguiser ma capacité à reconnaître ce type d’organisation. Et pour renforcer mon action personnelle, j’ai décidé de m’engager encore plus concrètement en reversant 1% des bénéfices de mon entreprise à un OSBL ou une fondation et en offrant 5 heures de coaching pro bono à un(e) directeur(trice) général(e) d’OSBL ou de fondation.

Est-ce que cela m’empêche de contribuer de manière occasionnelle à d’autres causes? Pas du tout. Que ce soit par du bénévolat ponctuel, par l’achat de billets de tirage ou le don de denrées alimentaires, je m’assure de consacrer chaque année une partie de mon budget à soutenir ceux qui en ont vraiment besoin.

Comment vous décider ? Que vous soyez une personne ou une entreprise, je vous invite donc à vous poser ces quelques questions simples pour commencer afin d’identifier de quelle manière vous souhaitez soutenir votre communauté de façon sincère et utile :

  • Quel est le budget ou le nombre d’heures que vous souhaitez consacrer chaque année à une ou plusieurs causes ?
  • Quelles sont les 3 causes principales qui vous touchent le plus et qui sont le plus en lien avec vos valeurs, ce qui est important pour vous ?
  • Concernant les dons, est-ce que vous préférez répartir les sommes entre plusieurs organisations ou donner un montant total de votre budget à une seule cause ? Est-ce que vous voulez soutenir un projet particulier ou la mission globale de l’organisme (dans ce cas-là, mon expérience m’a montré que le fait de soutenir la mission générale d’un organisme de manière significative, sur le long terme, avait un impact très important).
  • Est-ce que vous voulez donner une fois par année, une fois par mois… ?
  • Concernant le bénévolat, est-ce que vous préférez vous engager sur le long terme ou ponctuellement, de manière régulière (ex. : 2 heures tous les mardis), pour des activités liées à votre champ d’expertise ou au contraire pour quelque chose de complètement différent ?

Enfin, une fois que vous avez mieux cerné les causes qui vous tiennent à cœur, comment vérifier que votre don ou votre temps va vraiment faire une différence ? La réponse est simple : renseignez-vous sur les organismes et posez des questions. Par exemple, n’hésitez pas à demander à l’organisation sur quoi elle se base pour dire que ses activités répondent réellement aux besoins des personnes qu’elles soutiennent. Ou encore, posez des questions sur la gouvernance : qui est sur le conseil d’administration…? En allant sur le site de l’Agence du Revenu du Canada,vous pourrez trouver de précieux renseignements. Lorsque vous êtes une entreprise, n’hésitez pas à mettre en place des politiques et processus simples, mais efficaces, pour analyser les demandes que vous recevez : pertinence du projet, cohérence de la demande, gouvernance de l’organisme…

Toutes ces questions sont importantes, car pour avoir le sentiment d’être utile, votre don ou votre bénévolat doit à la fois vous faire sentir cohérent(e) avec vous-même et vos valeurs tout en ayant la certitude qu’il sera utilisé de manière adéquate par l’organisation.

Voici mes organismes coup de cœur :

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s